Virgile Ahouansè désormais libre de ses mouvements

0
27

Virgile AHOUANSE désormais libre de ses mouvements.

Le DG/PR doit être poursuivi pour abus de force sur journaliste dans l’exercice de sa fonction.

Le journaliste arrêté ce 20 décembre 2022 a passé plus de 24 heures dans les locaux de la Brigade Criminelle. Il est accusé par la police d’avoir <<diffusé de fausses informations>>. La police prend des gens qu’elle va exécuter dans une école publique. Voilà ce que dénonce le journaliste Virgile AHOUANSE. En dehors du journaliste, plusieurs organisations et des presses ont également dénoncé ces hauts faits d’exécution extra judiciaires. Au lieu d’exiger un droit de réponse ou bien apporter des preuves pour démentir les faits dénoncés, la police passe outre ces mesures et fait usage de la force pour abuser du journaliste.
L’irrégularité de la procédure de son arrestation a été dénoncée par ses avocats. La police étant indexée dans les faits dénoncés, elle est mal placée pour conduire l’interpellation et les enquêtes.
Voilà en quoi est transformée une police censée assurer la sécurité des bien et des personnes. Que justice soit rendue à Virgile AHOUANSE.

A bas la police escadron de la mort.

Cotonou, le 22 décembre 2022.