Une nouvelle attaque meurtrière dans le nord-est du pays

0
40

Le nord-est du pays, précisément la localité de Tiwoli a connu un évènement violent ; des hommes armés ont fait face aux soldats togolais déployés dans la zone et au moins une dizaine de militaires auraient été tués.

Agenda culturel

 

Arrivés en grand nombre, en plein jour dans cette zone proche des frontières du Burkina Faso et du Bénin, les assaillants lourdement armés ont laissé une situation dans laquelle le nombre définitif de victimes n’est pas encore disponible. Cependant, selon une source fiable, « les opérations de ratissage sont toujours en cours », confie une bonne source.

 

Bénin : L’activiste Jean Kpoton n’est plus

Ce secteur se trouve dans la région des Savanes, placée sous état d’urgence sécuritaire jusqu’en mars prochain, du fait de la menace islamiste. Le Togo y a déployé un grand nombre de militaires, notamment dans le cadre de son opération « Koundjoare », lancée en septembre 2018, avec pour objectif d’empêcher l’infiltration des mouvements et combattants terroristes venus de l’autre côté de la frontière.

 

Les médicaments de ce laboratoire ne sont pas autorisés au Togo

Pour rappel, la zone de Tiwoli avait été touchée la semaine dernière par une attaque dans la localité de Kpinkankandi, elle aussi proche de la frontière avec le Burkina. Les autorités togolaises, sans donner de précisions, avaient alors reconnu des « accrochages ». Une source sécuritaire dans la sous-région évoquait une opération complexe, ayant fait 6 morts.