Tragique accident à Lomé : quatre personnes ont trouvé la mort

0
21

Mardi noir pour la famille des deux jeunes garçons qui ont trouvé malheureusement la mort dans un tragique accident de circulation qui s’est produit très tôt ce matin devant l’ancienne direction de Moov Africa Togo. Selon une témoin rencontrée sur le lieu d’incident, le soldat qui conduisait le blindé roulait à vive allure sinon le bilan serait moins déplorable. La circulation est actuellement (au moment où nous mettons l’article en ligne) dense dans le quartier de Deckon. Plusieurs corps habillés sont venus pour réguler la circulation pour cause l’engin percuté par le blindé des soldats transportait des bidons d’huile rouge qui s’est renversé sur la route. Conséquence, les engins ne peuvent plus emprunter le chemin car il faut nettoyer la route.

Agenda culturel

« J’étais sortie comme d’habitude pour venir vendre ici. Je me suis installée et je priais pour que les gens viennent payer pour moi. Quelques minutes après, j’ai vu cette voiture de couleur blanche qui venait d’agoè pour aller à Attikpodji. Sincèrement parlant, le conducteur était déjà arrivé au milieu de la route pour traverser. Le conducteur de la voiture blindée qui roulait à vive allure est venu le cogner gravement par le côté non chauffeur. S’il ne roulait pas à vive allure, ça ne serait pas très grave comme ça. En plus il a violé les feux tricolores. Je me demandais, il allait où comme ça ? Mais vous savez, il ne savait même pas qu’il a tué quelqu’un hein… C’était une dame qui criait, vous avez tué quelqu’un, vous avez tué quelqu’un. C’est en ce moment qu’il a ralenti non loin de l’autre feux tricolores » a raconté la dame qui a requis l’anonymat.

Les premiers mots de Sadio Mané après son forfait pour le mondial

À en croire notre source, quand le blindé a percuté l’autre voiture, l’apprenti qui était assis au côté non chauffeur a sauté de la voiture et malheureusement s’est cogné à la route et a rendu l’âme sur le champ. Tellement le choc est violent, un autre garçon blessé a également rendu l’âme quelques minutes après. Précisons que contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état d’une poursuite ou que les corps habillés pourchassaient le conducteur du véhicule transportant l’huile rouge est archi faux selon la témoin. Elle a également souligné que dans le blindé, ils étaient deux corps habillés. Le conducteur est grièvement blessé ainsi qu’une dame qui allaitait un enfant. Seul l’enfant n’a rien eu par miracle. Après l’incident malheureux, les forces de l’ordre se sont déplacés pour faire le constat et réguler la circulation. Notons qu’au dernières nouvelles, les blessés sont transportés à l’hôpital pour des soins.