Sénégal : le port du bracelet électronique désormais applicable

0
14

La mesure de port du bracelet électronique pour certains détenus est désormais applicable au Sénégal. Le recours au bracelet électronique s’érige comme une alternative, à la détention provisoire, tout en contribuant à l’aménagement des peines. 1 000 bracelets sont disponibles et 1 000 autres sont attendus. Le ministre de la Justice, Ismaîla Madior Fall, a officiellement lancé l’entrée en vigueur de la mesure, ce 15 novembre.

L’exercice de la profession d’acheteur ou d’exportateur de soja au Togo est soumis désormais à un agrément

Selon le ministre, pour bénéficier du bracelet, «certaines considérations, seront prises en compte, comme l’environnement de la commission de l’infraction, les antécédents du délinquant, mais également son avenir, notamment son potentiel de resocialisation». Le port du bracelet électronique devrait contribuer au «désengorgement des lieux de privation de liberté».