Procès du 28 septembre, dissensions au sein de la défense

0
24

L’aide de camp Toumba Diakité n’a pas cessé de désigner ses coaccusés comme responsables du massacre du 28 septembre. Ce qui a divisé les avocats de la défense.

Trois nouveaux Chefs traditionnels reconnus dans la Commune du Golfe 5

Les avocats de la défense avaient pourtant conclu un pacte de non-agression au début du procès. Mais celui-ci n’a pas résisté au passage de Toumba Diakité à la barre. Après 7 jours d’interrogatoire, il est resté campé sur sa position : Moussa Dadis Camara est le donneur d’ordres du massacre au stade du 28 septembre et Moussa Tiegboro Camara ainsi que Marcel Guilavogui, neveu de Dadis, les exécutants. Ce qui lui valut une pluie de questions de la part des avocats de ses coaccusés. Créant ainsi une déchirure au sein de la défense.