Le secteur de la pêche se porte mieux

0
15

Selon le bilan de l’année 2022 présenté jeudi par le ministère de la pêche, le secteur se porte mieux. Le volume qui avait été de 4,2 tonnes en 2021 est passé à 6,7 tonnes l’année dernière, a indiqué Edem Kokou Tengué. « Avec les ressources et les soutiens appropriés, les pêcheurs sont parvenus à de bons résultats. C’est très bien pour la filière et pour l’emploi », a-t-il indiqué.

 

Le secteur reste artisanal. Il fait vivre 20.000 personnes et sa contribution au PIB est de 4,5%. Le gouvernement s’engage à soutenir l’activité et les investissements avec le soutien des partenaires étrangers. Le port de pêche a été entièrement financé par la coopération japonaise.