L’Algérie devient 3e producteur de pétrole en Afrique

0
19

La guerre en Ukraine a été une véritable aubaine pour l’économie algérienne dépendante des hydrocarbures. Depuis le début de cette guerre, l’Algérie a augmenté considérablement sa production de pétrole suite aux décisions de l’OPEP. Du 4e rang des producteurs africains, l’Algérie est passée à la troisième place en termes de pays producteurs de pétrole, pour le mois de novembre courant.

Ainsi, selon le rapport mensuel de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), la production pétrolière de l’Algérie, s’est élevée à 1 million et 60 000 barils par jour pour le mois en cours. Elle est dépassée de peu par deux grands producteurs africains. Cependant, l’Algérie dépasse pour la première fois depuis longtemps le Nigéria, qui est un géant de la production pétrolière africaine.

Dans ce classement de l’OPEP, la Libye arrive en 1re position, avec une production de 1 million et 163 000 barils par jour. Elle est suivie de l’Angola avec 1 million et 67 000 barils. Le Nigéria habitué du podium arrive à la 4e place avec une production de pétrole de 1 million et 24 000 barils par jour, pour le mois de novembre.

Par ailleurs, l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) révèle également que l’Algérie a été classée première dans la région Mena en termes de nouvelles découvertes de pétrole et de gaz au cours des huit premiers mois de l’année 2022. Le rapport de cette organisation indique que l’Algérie a enregistré, depuis le début de cette année jusqu’à fin août dernier, sept nouvelles découvertes, dont quatre découvertes de pétrole et trois autres de gaz.

L’Algérie est suivie par les Émirats arabes unis, qui ont enregistré cinq nouvelles découvertes entre janvier et août 2022 (3 découvertes de pétrole, 2 découvertes de gaz). L’Arabie saoudite arrive à la 3e place avec cinq découvertes de gaz, et l’Égypte à la 4e place avec deux découvertes (une pour le pétrole et une pour le gaz). La Syrie ferme le top 5 de ce classement avec une découverte de gaz.