Des dizaines d’auto-écoles non agréées fermées à Lomé, les raisons

0
28

Le directeur des transports routiers et ferroviaires, Monsieur Tadjudini DERMANE, a effectué une descente de terrain ce jeudi 08 décembre 2002, dans le Grand Lomé, pour procéder à la fermeture des auto-écoles non agréées qui opèrent illégalement. Cette opération a pour but d’assainir le secteur et de garantir une bonne formation aux apprenants, afin de contribuer à l’amélioration de la sécurité routière.

Sénégal : Pape Alé Niang évacué cette nuit d’urgence

En effet, à travers un communiqué en date du 19 avril 2022, les ministres chargés des transports routiers et de l’enseignement technique rappelaient à l’ordre les promoteurs desdits établissements non agréés.

Le magazine mensuel «Financial Afrik » prime les 100 meilleurs financiers africains à Lomé

A l’occasion, M. Tadjudini DERMANE a rappelé que conformément aux textes en vigueur, l’ouverture et l’exploitation des établissements d’enseignement de la conduite automobile communément appelés auto-écoles sont subordonnées à l’obtention d’un agrément et que toute personne qui le fait sans autorisation préalable est passible d’une amende de 500 000 F CFA ainsi qu’à la fermeture immédiate de son établissement sans préjudice.

Action sociale : Un joueur camerounais offre des boeufs dans son ancien quartier

Notons que cette opération se poursuivra dans les prochains jours aussi bien dans le Grand-Lomé qu’à l’intérieur du pays.