Burkina Faso : L’ambassade française s’inquiète

0
18

Vendredi dernier, l’ambassade de France à Ouagadougou a été la cible de manifestants opposés à la présence de l’ancienne métropole au Burkina-Faso. La manifestation s’était étendue à la base militaire française à Komboinsin. Le gouvernement burkinabè avait appelé la population «au calme et à la retenue».

Selon APA, dans sa lettre adressée au ministère des affaires étrangères du Burkina, l’ambassade de France a demandé un renforcement de sa protection. L’ambassadeur français Luc Hallade a affirmé que les soldats burkinabè «n’ont rien fait» pour protéger la représentation diplomatique pendant la manifestation.

La délégation de l’Union européenne auprès du Burkina Faso a relayé, ce mardi, l’indignation de l’ambassade de France. Ce, en condamnant «la violence des actes perpétrés par de nombreux individus mobilisés et organisés à cette seule fin».

L’UE a également appelé le gouvernement burkinabè à respecter les conventions internationales sur la protection des enclaves diplomatiques. Mais aussi a renforcer la sécurité autour des ambassades et à condamner les auteurs des actes de violences contre les représentations diplomatiques.