Bénin: Bonne nouvelle pour Reckya Madougou

0
20

Le groupe de travail de l’ONU a estimé que l’opposante Reckya Madougou condamnée à 20 ans de prison en décembre 2021, pour « financement du terrorisme » est « arbitrairement détenue » et demande sa libération. Le Groupe de travail a indiqué dans les termes de l’avis rendu le 2 novembre dernier, que « la privation de liberté de Reckya Madougou est arbitraire » et « dépourvue de base légale, contraire à l’article 9 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et à l’article 9 du Pacte et donc est arbitraire ».

Présidentielle en Guinée Equatoriale : Obiang Nguema Mbasogo réélu avec 99,7% des voix

Ayant conclu que la détention de l’opposante est arbitraire, l’organisme onusien demande au gouvernement béninois de la « libérer immédiatement ». Pour le moment, les autorités béninoises n’ont pas encore réagi à cette demande. Toutefois, il convient de signaler que par le passé, le gouvernement est resté insensible à plusieurs appels de libération au profit de Reckya Madougou.